Written | 07 May 2021

Le groupe LexTech.mu (à l’origine LegalTech.mu) a été fondé le 1er mai 2020 en plein confinement par Manin Utchanah.

Nous avons commencé comme un projet bénévole visant à fournir des applications de technologie juridique aux personnes et aux PME dans le besoin à la suite des conséquences économiques et sociales de la crise du COVID-19. On a créé des applications web pour :

(i)      automatiser les demandes de moratoires pour les locataires affectés par la crise en conformité aux amendements apportés au Landlord & Tenant Act;

(ii)    guider les employées ayant perdu leurs emplois;

(iii)   calculer les d’indemnités de licenciement; et

(iv)   guider les PME vers les aides financières appropriées selon leurs spécificités.

Dans le même esprit de tirer parti de la technologie juridique pour améliorer l’accès à la justice, la prochaine étape a été le lancement du cabinet d’avocat digitale LexTech.mu Chambers en décembre 2020 avec l’aide de Diksha Beeharry, ancienne avocate à la Commission nationale des droits de l’homme.

“Nous avons lancé une plateforme web pour que les avocats du cabinet puissent fournir des services juridiques innovants et sur-mesure à leurs clients.”

Le cabinet d’avocat digital indépendant LexTech.mu Chambers est alimentée par la technologie provenant de LegalTech.mu, notre laboratoire de recherche et de développement pour l’innovation dans le secteur juridique.

Nous avons lancé une plateforme web pour que les avocats du cabinet puissent fournir des services juridiques innovants et sur-mesure à leurs clients comme un portail client avec comme fonctionnalités l’accès direct et virtuel aux membres du cabinet, aux documents juridiques, dates de comparution en cour, factures et paiements en ligne. Nous avons aussi mis en place une plateforme de réservation en ligne synchronisée aux calendriers respectifs des avocats, pour les prises de rendez-vous virtuels ou en personne dans les succursales du cabinet réparties dans les différentes régions de l’île.

Avec cette deuxième vague de cas de COVID-19 ayant pris le pays par surprise, nous avons dû accélérer notre développement pour répondre aux besoins de ceux affectés par le confinement.

Compte tenu de la recrudescence des cas de violence domestique pendant le confinement, nous avons développé au cours des deux premières semaines de confinement une application web gratuite afin d’aider les particuliers, les praticiens du droit et les travailleurs sociaux à automatiser la rédaction de demandes pour les protection order. Nous avons depuis le lancement reçu quelques milliers de visites sur l’application web, plus particulièrement des curieux voulant tester l’application.

Une fois le confinement passé, nous avons comme ambition d’ouvrir les portes du cabinet d’avocat digitale aux praticiens du droit souhaitant tirer parti des nouvelles technologies juridique et continuer la recherche et le développement d’applications de technologie juridiques pour les ONG, les cabinets d’avocats, d’avoués, de notaires ainsi que les départements juridiques internes des entreprises.

Zoom sur LexTech.mu 👇

Zoom sur LexTech.mu, un cabinet d’avocat digital indépendant, fondé par un de nos membres, l’avocat Manindra Utchanah. Le but ? Fournir des applications juridique en ligne aux individuels et aux #PME, surtout en cette période de crise.

Le cabinet est alimenté par la technologie provenant de LegalTech.mu, son laboratoire de recherche et de développement pour l’innovation dans le secteur juridique, propose plusieurs services en ligne :

👉 𝗨𝗻 𝗽𝗼𝗿𝘁𝗮𝗶𝗹 𝗰𝗹𝗶𝗲𝗻𝘁 𝗮𝘃𝗲𝗰 𝗮𝗰𝗰𝗲̀𝘀 𝗱𝗶𝗿𝗲𝗰𝘁 𝗲𝘁 𝘃𝗶𝗿𝘁𝘂𝗲𝗹
Aux membres du cabinet, documents juridiques, dates de comparution en cour, factures & paiements en ligne.

👉 𝗨𝗻𝗲 𝗽𝗹𝗮𝘁𝗲𝗳𝗼𝗿𝗺𝗲 𝗱𝗲 𝗿𝗲́𝘀𝗲𝗿𝘃𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻
Synchronisée aux calendriers respectifs des avocats, pour les prises de rendez-vous virtuels ou en personne au sein de différentes régions de l’île (et bien sûr, notamment au sein de nos espaces !)

👉 𝗨𝗻𝗲 𝗮𝗽𝗽𝗹𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝘄𝗲𝗯 𝗴𝗿𝗮𝘁𝘂𝗶𝘁𝗲
Afin d’aider les particuliers, les praticiens du droit et les travailleurs sociaux à automatiser la rédaction de demandes pour les protection orders suite aux cas de violences domestiques.

𝗣𝗹𝘂𝘀 𝗱’𝗶𝗻𝗳𝗼𝘀 𝘀𝘂𝗿 𝗹𝗲 𝗰𝗮𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁 𝗶𝗰𝗶 👇
https://lextech.mu/